Comment fonctionne le thermostat ?

Les thermostats – ou régulateurs de température – font partie intégrante de tout système de chauffage et de refroidissement domestique, professionnel, statique ou mobile, simple conventionnel ou complexe intelligent (intelligent).

Les thermostats se trouvent des radiateurs ou des radiateurs électriques de notre maison au vaisseau spatial dans l’espace lointain. De la machine à laver de notre buanderie aux centrales nucléaires.

Fonctionnement du thermostat

La tâche principale des thermostats et ce qui les rend très importants dans nos vies est la régulation de la température :

1) de la zone environnante à travers un moyen de chauffage ou de refroidissement (par exemple un climatiseur) afin que nous et ceux qui nous entourent nous sentions à l’aise,

2) divers objets utiles, tels que le moteur de la voiture. La régulation de la température dans des objets tels que les moteurs de voiture est nécessaire à leur bon fonctionnement, car en cas de surchauffe, ils seront endommagés.

Le fonctionnement du thermostat mécanique est basé sur les propriétés physiques de dilatation et de contraction thermiques au moyen desquelles un circuit électrique se ferme et s’ouvre.

Le mode de fonctionnement du bilame en est l’exemple le plus classique :
Dans un circuit électrique, un capteur (bilame) maintient le circuit fermé et donc l’électricité circule librement. Si la bande se plie, le circuit s’ouvre et donc l’électricité cesse de circuler.

Le thermostat mécanique est composé de deux bandes de métaux différents très bien collées : une bande de cuivre et une bande de fer. Le degré de contraction et de dilatation de chaque métal contre la chaleur (dilatation thermique) est différent. L’augmentation de la température augmente le mouvement des atomes métalliques, ce qui leur fait prendre plus d’espace et donc dilate le métal.

Parce que lorsque le fer est chauffé, il se dilate moins que le cuivre, le résultat sera que la plaque se pliera vers le côté du fer et donc le circuit s’ouvrira, à la suite de quoi le flux d’électricité s’arrêtera.